Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de lorgues-mariani.over-blog.com

Lorgues : Bilan de l'Opposition Municipale durant le dernier mandat

17 Mars 2014 , Rédigé par Lorgues, veille citoyenne Publié dans #Libre parole, #Gestion municipale

Cet article est reposté depuis Le blog de Lorgues, une veille citoyenne.

Les conseillers de l’Opposition tiennent à vous rendre compte de leur mandat 2008 - 2014

 

BILAN DES CONSEILLERS MUNICIPAUX D’OPPOSITION MUNICIPALE DE LORGUES

 

Alors que la mandature se termine, nous, conseillers municipaux élus en 2008 sur la liste MARIANI, membres de l’opposition municipale, venons rendre compte à la population lorguaise de notre action au cours de ces six ans écoulés.

Malgré les embûches, malgré une politique opaque, malgré l’absence de présentation en séance du conseil municipal  des projets par les architectes ou les bureaux d’étude et l’absence de commissions municipales contrairement aux promesses proclamées en début de mandat,  nous avons toujours œuvré dans l’intérêt de LORGUES et des Lorguais.

 

Sensibles aux préoccupations des Lorguais, nous avons servi de relais à l’occasion des séances du conseil.   

 C’est ainsi que :

  • Nous avons fait annuler le projet  d’installation d’une antenne de téléphonie mobile à proximité de la crèche comportant des risques de nuisances, par des ondes électromagnétiques.
  • Nous nous sommes élevés contre un projet de parc accrobranche  d’accès difficile et entrainant des nuisances pour les riverains, alors que cette activité souhaitée par la  jeunesse pourrait se faire dans un site plus approprié.
  • Nous avons dénoncé le projet d’exploitation de la carrière des Brunettes malgré les promesses imprudentes du maire, affaire qui n’est pas terminée et qui risque de couter cher à la commune.  
  • Nous nous sommes opposés au contournement du hameau des Girards ; le nouveau chemin tracé fait un détour avec un dénivelé important, sinon dangereux,  et demandera un gros investissement de stabilisation et goudronnage puis un entretien coûteux, alors que de nombreux chemins existants ne sont plus entretenus.                   
  •  Nous avons dénoncé la liberté que prenait le maire en utilisant des  procurations « en blanc » pour assurer sa majorité lors des votes.
  • De même nous avons attiré l’attention du contrôle de légalité sur l’illégalité de l’octroi d’un bail commercial d’ordre privé pour un local sur le domaine public, nécessitant l’intervention de Monsieur le Préfet pour une demande d’explication et  une annulation probable de cette délibération et ceci dans l’intérêt primordial de la commune d’une part, et dans l’intérêt des commerçants concernés qui se seraient retrouvés en fâcheuse posture.

 

Attentifs au budget de la commune, nous avons dénoncé l’augmentation considérable des frais de fonctionnement et notamment de personnel, sans amélioration des services rendus à la population.

Nous avons également déploré les acquisitions foncières réalisées sans affectation précise comme l’achat d’une propriété dans le quartier de la Muscatelle ou bien l’acquisition d’une colline au carrefour du chemin des Girards  qui nous parait mal conçu pour y installer une déchetterie,  serpent de mer promis depuis six ans, et qui risque fort d’être installée ailleurs.

Aucun compte 2013, ni aucun budget prévisionnel pour 2014 ne nous ayant été présentés, nous sommes inquiets pour l’avenir des finances à LORGUES à la suite de la somme des travaux effectués bizarrement et en toute hâte en fin de mandat dont les coûts n’apparaitront que sur le compte administratif de l’année 2013 (non encore publié) et qui viendront grever le budget de 2014 (non encore présenté ni voté) 

De même les finances du Centre Communal d’Action Sociale – le CCAS –  donnaient un solde de 60 000 euros, faussement positif sur l’année 2012, compte tenu d’une subvention de la mairie de 100 000 euros et de recettes exceptionnelles (remboursement de cotisations trop-payées à des organismes d’assurance durant plusieurs années) pour 145 000 euros, ce qui signifie un déficit réel de  185 000 euros.

 Nous avons exprimé nos doutes sur l’installation de la vidéo-surveillance, sans aucune déontologie sur l’utilisation de cet instrument,  et qui ne peut que repousser la délinquance hors les murs comme en témoigne la multiplication des cambriolages et l’intrusion récente dans la chapelle SAINT FERREOL curieusement passée sous silence par les autorités et la presse locale !    

 Nous nous sommes élevés contre l’opacité  d’emprunts pour 3 500 000 euros réalisés pour la construction de la station d’épuration, que nous n’avons jamais pu discuter ni voter (ni montants, ni taux, ni durées) et que l’on retrouve dans un budget annexe (budget « Assainissement » de la commune de Lorgues) mais que les Lorguais devront rembourser !

Nous sommes étonnés du grand silence des conseillers communautaires  dont nous avons crû comprendre qu’ils ne participaient que rarement aux réunions de la CAD et qui ne nous ont  jamais rendu compte de leur activité au sein de notre Communauté d’Agglomération Dracénoise, dont la seule réalisation sur LORGUES, en dehors des compétences obligatoires, a été un terrain de football déjà prévu depuis 2007.  Quelle est l’influence de LORGUES dans cet organisme ?

 

Nous avons observé avec ahurissement l’apparition soudaine dans les budgets, puis leur disparition rapide et tout aussi soudaine de projets « promesses électorales »  non tenues comme : une nouvelle école, une cantine centrale, un pôle jeunesse, un centre technique municipal etc… De vraies étoiles filantes !

 

Par contre nous avons fait des propositions qui nous paraissaient utiles pour la commune :  

  • Nous avons proposé l’acquisition du terrain de Monsieur CHOQUEL pour un parking proche du centre-ville.
  • Nous avons proposé de faire une étude pour économiser l’énergie dont le budget  a augmenté considérablement en cours de mandat.                                                                                            
  • Nous avons proposé de faire l’acquisition de la maison des Pères Augustins de l’Assomption qui avait été acceptée par délibération du conseil municipal. De coûteuses  études ont été réalisées ;  la propriété a été donnée à visiter par l’ensemble du Conseil Municipal et la population sur invitation du Maire. Et puis brusquement, par une volte-face imprévisible de ce dernier, le projet a été abandonné  après avoir dupé le conseil municipal, les vendeurs et la population. 

 

Nous avons par ailleurs voté pour toutes des délibérations qui nous paraissaient utiles pour la cité, dans une attitude constructive et pas d’opposition systématique

 

Par notre attitude déterminée, nous avons probablement aidé des élus de la majorité, lucides et courageux, à réfléchir  sur la politique appliquée, à prendre leurs distances  et à quitter cette majorité,  ce qui a donné plus de poids à notre action.

Cela nous a permis de mettre le Maire en minorité en refusant de voter un budget supplémentaire en  2011 qui nous paraissait excessif, ne lui laissant par la suite qu’une courte majorité de 15 voix contre 14 pour chaque vote et l’obligeant ainsi à sérieusement modérer la hausse des coûts de fonctionnement.

Au cours de ce mandat, le Maire a choisi une politique de clivage, d’agressivité. Nous avons tenu bon malgré les menaces, le mépris et le harcèlement de certains blogs comme le « canard lorguais » de séraphin ou les courageux anonymes du blog «  Lorgues maintenant » blogs  administrés par la majorité.

Unis et déterminés, dans le respect des croyances  et des engagements de chacun, nous avons effectué notre action d’opposition, avec l’aide d’amis fidèles et de l’association  « Lorgues ensemble » qui nous ont soutenus tout au long du mandat ; nous pensons avoir ainsi répondu à la confiance de nos électeurs.

 

Aujourd’hui une page se tourne.

 

Nous demandons aux électeurs Lorguais de voter en leur âme et conscience dans l’intérêt de LORGUES et des Lorguais.

 

                                                                       LORGUES, le 13 Mars 2014

                                               Les élus de l’opposition municipale

Texte téléchargeable pour impression

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article